Publié dans Recettes 100% naturelles: Soins et cosmétiques

Fabriquez votre petite crème solaire pour l’été…!

Pour faire votre crème solaire, vous aurez besoin d’une base : de l’huile végétale ou du beurre de karité.

Enfin, vous aurez besoin de l’ingrédient de protection contre les UV. Vous trouverez certaines recettes utilisant du dioxyde de titane… or il s’agit d’un des ingrédients dangereux que l’on cherche à éviter dans les crèmes industrielles !

Nous allons donc utiliser de l’oxyde de zinc, un ingrédient tout aussi protecteur mais absolument pas nocif pour la santé.

Vous pouvez acheter votre oxyde de zinc en pharmacie. Vous en trouverez dans les grandes pharmacies avec un large choix et/ou les pharmacies fabriquant des préparations sur place. En effet, l’oxyde de zinc est un ingrédient dont les pharmaciens ont souvent besoin pour leur préparation. Ils pourront donc vous en vendre (le poids que vous désirez).

Le prix n’est pas très élevé : environ 10€ les 100g.

ATTENTION : pensez bien à demander de l’oxyde de zinc qui n’est pas sous forme de nano-particules! Rappelez-vous que les nano-particules sont tellement fines qu’elles passent à travers la peau, et que leur extrême finesse modifie leurs propriétés. Pas de panique, le pharmacien saura parfaitement vous indiquer si son oxyde de zinc est en nano-particules ou non.

Recette 

Ajoutez dans une petite casserole au bain-marie très doux 60g d’huile de coco biologique et 60g de beurre de karité biologique. Ne faites pas chauffer longtemps ni fort : le but est simplement de faire fondre le beurre de karité afin de le mélanger avec l’huile de coco. Une fois les deux mélangés, sortez la casserole du bain-marie et ajoutez d’un coup 50g d’oxyde de zinc avec un fouet. La poudre doit être parfaitement mélangée et répartie dans le mélange coco/karité. Mettez le tout dans un petit bocal que vous étiquetez.

A noter : l’huile de coco et le beurre de karité ont également un très léger effet de protection contre les UV.

N’ajoutez surtout pas d’huiles essentielles d’agrumes (citron, orange, etc) dans votre crème solaire, car celles-ci sont photosensibilisantes (c’est-à-dire qu’elles rendent la peau plus sensible aux UV).

Les traces blanches sur la peau sont un … bon signe!

L’oxyde de zinc ici étant sous la forme d’une poudre plus épaisse que les nano-particules, il ne traverse pas la peau et y reste donc en surface. Cette crème solaire laisse donc une fine couche blanche sur la peau. Cela explique aussi que ce soit le cas pour les crèmes solaires bio (qui, comme dit ci-dessous, ne doivent pas contenir de nano-particules). Au contraire, l’absence de traces blanches avec les crèmes industrielles, bien que pratique, est signe de présence de nano-particules et donc de particules potentiellement cancérigènes. Les traces blanches sont peut-être un peu dérangeantes au niveau esthétique, mais il s’agit toutefois de la seule solution pour avoir une crème solaire non-toxique pour notre santé !

Quel est l’indice de protection ?

L’indice de cette crème se situe entre 30 à 40 FPS.

A noter : si vous préférez utiliser une crème déjà fabriquée et testée en laboratoire, certaines crèmes solaires biologiques sont saines. Veillez à ce qu’elles ne contiennent pas de dioxyde de titane, ni de produits cancérigènes, perturbateurs endocriniens ou polluants comme les suivants : paraben, méthyl, buthyl, BHT, CI, PEG, BHA, cocamide, parfum, palmate (huile de palme), graisses animales, pétrolatum, etc.

Source: http://www.consommonssainement.com

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s